Une bonne résolution pour les prêtres

Article original par l’abbé John Zuhlsdorf


Ce premier dimanche de l’Avent, temps pénitentiel, la sainte Église nous donne à lire le même passage de Saint Paul aux Romains dans les deux formes du rite romain.

Saint Thomas d’Aquin († 1274), dans son commentaire sur l’épitre aux Romains, raconte qu’à son époque cette lecture se faisait aussi au temps de l’Avent. C’est donc depuis longtemps que notre sainte mère l’Église juge que ce passage essentiel pour commencer du bon pied la nouvelle année liturgique.

Dans Romains 13, Paul nous exhorte urgemment à sortir des ténèbres de la nuit (la vie païenne dans le péché) pour, en entrant dans la lumière du jour (la vie chrétienne et vertueuse), nous préparer au combat. Il utilise l’image des vêtements : il nous faut rejeter les œuvres des ténèbres comme on dépose ses vêtements de la nuit, et nous revêtir d’une armure de lumière, car le jour est tout proche. Il nous faut rejeter nos péchés — qu’il liste — pour revêtir le Christ. « Le jour », c’est le jour du Jugement, le retour glorieux du Christ ; c’est bientôt le moment où il nous « visite », une autre manière de traduire le latin adventus, qui contient aussi l’idée d’une inspection.

Paul a sans doute emprunté son vocabulaire à La Vie d’Adam et Ève, commentaire hébraïque traditionnel sur la Genèse, qui raconte que nos premiers parents étaient initialement revêtus d’habits de lumière, qui leur furent retirés après la chute. À propos d’images vestimentaires, dans un passage similaire (Colossiens 3), Paul nous invite à nous débarrasser de l’homme ancien, Adam, et de revêtir l’homme nouveau, le Christ ; et il liste de nouveau les péchés qu’il nous faut rejeter. Si quelqu’un pense que l’ivrognerie est acceptable, ou le fait de semer la divison, qu’il prête attention aux lectures de ce jour !

Au début d’une nouvelle année, me permettrai-je d’exhorter mes frères prêtres et évêques ? Si vous ne le faites pas déjà, commencez à dire les prières traditionnellement récitées pendant que le célébrant revêt les ornements, à commencer par la soutane. Même l’humble surplis, habit de service ou de chœur, a sa prière à lui : « Daigne le Seigneur me revêtir de l’homme nouveau qui a été créé dans la justice et dans la sainteté de la vérité. Amen. »

Chers laïcs, quand vous allez à la Messe, faites peut-être un effort pour arriver quelques minutes en avance, pour prier pour le prêtre avant la Messe, pendant que lui-même récite ces prières préparatoires, pour mieux servir à l’autel.

Rejetez vos péchés. Examinez bien la liste de Paul. Revêtez votre armure. Si le maître arrive à l’improviste, il ne faudrait pas qu’il vous trouve endormis. Votre inspection pourrait être aujourd’hui.


Traduction d’un article original de l’abbé John Zuhlsdorf pour le Catholic Herald, avec son aimable autorisation. Lien vers l’article original : https://catholicherald.co.uk/magazine/as-a-new-year-begins-heres-an-exhortation-for-my-brother-priests/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s